« La femme a le droit de monter à l’échafaud ; elle doit avoir également celui de monter à la tribune. »

Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne  Olympe de Gouges

     Peu connaissent l’œuvre d’Olympe de Gouges, femme de lettres, femme de la révolution, femme engagée, et pourtant, il y a à dire !
Comme vous avez pu le voir, ce blog s’appelle La librairie d’Olympe. Ce n’est pas un hasard pour tout vous avouer… J’ai donc choisis, comme premier article, une œuvre narrant l’histoire de cette femme, pionnière du féminisme. Un peu ma manière de la célébrer après toutes ces années…
Afficher l'image d'origine

Olympe de Gouges, dans tout sa splendeur et perruque grise

     Née en 1748 à Montauban, d’une petite famille de boucher quasi-illettrée, marié à 16 ans à un homme qu’elle n’aime pas, mère et veuve à 18… elle monte à Paris, ville en pleine ébullition et sur le bord de l’implosion (ce qui arrivera dès 1789) bien décidée à faire sa place dans le monde littéraire et politique des révolutionnaires.
     Elle est notamment connue pour avoir rédigé la Déclaration des droits de la Femme et de la Citoyenne après s’être rendue compte, avec horreur, que l’actuelle Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen occultait totalement son sexe ! Elle revendiqua le divorce, contre le mariage religieux (elle militait pour un contrat d’union civile) et fut la première femme à faire partie de la Société des Amis des Noirs, luttant contre le racisme. Ridiculisée car jolie, à l’accent occitan prononcé et d’une éducation sommaire principalement didactique, elle s’est longtemps battue pour se faire prendre au sérieux par ses détracteurs, très souvent masculins. On note son culot, son écriture parlé (elle utilisait un secrétaire à qui elle dictait, très spontanément, ses textes) et malgré tout, son intelligence vive et sa pertinence.
Afficher l'image d'origine

Olympe sous la plume de Catel

     Et voila qu’en 2012, Catel et Bocquet ( respectivement au dessin et au scénario) publient chez Casterman une biographie de cette grande dame sous format BD. 488p  en noir et blanc, au dessin léché. De sa naissance, à ses combats, jusqu’à sa fin sous la guillotine de Robespierre, on suit le destin de cette femme extraordinaire. Le dessin est appliqué, détaillé, simple et beau, déliés de noir sur la page blanche, soignés, qui font définitivement penser à une œuvre à l’encre de chine.
     Et sur ces dessins, les textes de Bocquet s’impriment. Écrivain, biographe et journaliste, il nous raconte l’histoire d’Olympes de Gouges en termes simples et complets. Le texte n’empiète pas sur le dessin, et c’est agréable. Je ne sais pas pour vous, mais j’ai toujours eu du mal avec les gros blocs d’écrits qui se mettent sur le dessin, surtout si ce dernier est beau.
     L’histoire est romancé, mais la rigueur historique est bien présente, on retrouve au fil des pages des têtes connues, comme Voltaire, Robespierre, Charlotte Corday, Théroigne de Méricourt….
A la mi-septembre 1791, Olympe de Gouges, adresse à la reine Marie-Antoinette sa Déclaration des droits des droits de la femme et de la citoyenne.

Tout le monde n’étaient pas d’accord…

     On trouve également à la fin de la BD une biographie complète d’Olympe de Gouges ainsi qu’une galerie de portraits de personnages célèbres que l’on croise tout au long de la vie d’Olympe. Assez pour nous permettre de suivre l’histoire (qui se passe à une période de bouillonnement intellectuel particulièrement intense) sans être engloutie par un flot d’information.
     C’est donc un BD inspirante, bien dessinée, bien écrite.. bref, un plaisir à lire ! Olympe de Gouges y retrouve sa gloire légitime,  une gloire malheureusement souvent effacée par l’histoire.
     Voila pour ce premier article. J’espère vous avez fait découvrir une BD, une femme, qui va vous toucher comme elle m’a touché.
   J’essaierai de publier toute les semaines, le jeudi. Roman, BD, Jeunesse…. Vous aurez de tout !
     Vous êtes  prêts non ? 😀
Olympe de Gouges
Olympe de Gouges

Scénario : José-Louis Bocquet

Dessin : Catel

Éditeur : Casterman Écriture

488 pages – 17.4 x 24.2 cm

ISBN : 9782203031777